icon-account icon-glass
LIVRAISON MONDIALE GRATUITE POUR TOUTE COMMANDE SUPÉRIEURE À 500€

Pour que chaque jour compte

#empowerwomenthroughcreativity

La simplicité, ma seule vérité

Écrire est un exercice qui n’est pas du tout naturel pour moi (je déteste lire et écrire !). Et en même temps, je me laisse assez facilement emporter par cette sensation d’excitation et de surprise quand je vois mes pensées et mes idées prendre forme sous mes doigts, sur mon clavier plutôt qu’avec une boite de crayons de couleurs. C’est grisant, les mots finissent par s’aligner tout seul.

J’ai aussi souvent le sentiment de vous écrire quelques banalités mais finalement, qui a dit que pour être prise au sérieux, parler de ses passions et de ses goûts il fallait avoir fait hypokhâgne / khâgne ? L’important c’est de le faire, au moins d’essayer.

C’était déjà ma conviction première avec Heimstone : créer une marque avec des collections spontanées, des collections sans frontières, juste comme un grand déballage de tout ce que j’aime.

Et finalement, notre journal EWTC (Empower Women Through Creativity) représente à mes yeux la même chose : un simple espace d’échange(s), où on peut exprimer des opinions, faire des blagues, raconter des histoires légères ou profondes, donner un point de vue, sans forcément avoir pour objectif de révolutionner le monde. Ce nouvel espace est aussi le vôtre. Au studio, on aime vous lire dans la section commentaires : lâchez-vous !

Ce journal me fait du bien, y parler de choses simples peut-être, mais surtout en parler ! Et si par miracle cela peut donner des idées, des impulsions à d’autres femmes, alors ça me réjouit.

L’un de ces simples sujets est l’organisation de notre quotidien. La majorité d’entre nous vivons avec la pression de devoir être une superwoman, alors que finalement nous sommes juste des personnes normales, avec des quotidiens chargés. Il est temps de déculpabiliser de tout ça ! Le but n’est pas de faire rentrer 36h en 24h mais plutôt d’optimiser ses journées au quotidien et d’apprendre à se créer du temps. Sujet terre à terre donc, mais de la plus haute importance car pour moi l’organisation est la clé de la liberté.

Efficacité : travail, famille, loisirs - le bonheur à la minute près

Pour être organisée, il faut être efficace, car l'efficacité nous permet de créer du temps pour faire ce qui contribue vraiment à notre épanouissement. L’organisation, c’est aussi la rigueur.

Je sais que ce n’est pas forcément un point fort pour tout le monde, mais il n’est jamais trop tard pour commencer à s’organiser, vous allez voir qu’une vie organisée enlève beaucoup de stress !

Je pense être née « organisée », en conséquence de quoi ça ne me demande pas beaucoup d’efforts, mais à l’inverse, le gros de mon travail est en permanence de ne pas tomber dans l’excès, la psychorigidité ! Chacune a son petit boulot à faire sur soi-même…

J’ai l’impression que ma vie serait chaotique si elle n’était pas aussi organisée. Attention, cela ne veut pas dire que je planifie le moindre de mes mouvements ou que mes décisions sont toutes figées, bien au contraire, mais cela veut dire que mes priorités sont définies, et ça m’aide à y voir clair ensuite dans le déroulement de mes journées, car il y a tellement de choses que j’aime faire !

Ici, j’ai voulu partager avec vous quelques points qui me paraissent importants pour celles qui cherchent à organiser leur quotidien de façon plus optimale. Il n’y a pas forcément d’ordre précis, mais ce sont de mon point de vue les fondamentaux, et ce qui est génial c’est qu’ils sont tous liés, et qu’ils mènent les uns aux autres.

#DORMIR

Vous commencez à me connaître… Le sommeil est une des choses les plus importantes dans TOUS les domaines (et dans ma vie !).

Un esprit au repos se ressource, évolue, se vide, se nettoie, bref c’est primordial pour tenir le coup toute la journée.

Le sommeil vient aussi avec une hygiène de vie plus globale, une alimentation équilibrée par exemple, souvenez-vous de notre article Le bel équilibre.

#MAÎTRISER et comprendre son environnement, ses missions pour être efficace.

Je pense que plus nous prenons conscience de ce que nous avons à faire, plus on se renseigne et nous posons de questions sur la tâche à effectuer, ce qui est attendu de nous vraiment, plus nous sommes efficaces et moins stressées. Très souvent dans la vie professionnelle, les zones d’ombres sont angoissantes et pour le dire très clairement, je n’ai pas le temps de perdre du temps à mal faire mon job. Je préfère largement prendre plus de temps pour comprendre ma mission, et du coup prendre moins de temps à l'exécuter que l’inverse.

Le plus vite on maîtrise notre mission, le mieux nous arrivons à créer du temps pour être créatif et imaginatif. In fine, c’est ainsi qu’on arrive à se surpasser et briser les frontières qu’on s’impose.

#AVOIR LE SENS DES PRIORITÉS, se mettre des objectifs.

Qu’est-ce que j’aime faire ? Qu’est ce qui me rend heureuse dans ma journée ? Qu’est-ce que j’aimerais faire et que je ne fais pas ? Comment puis-je créer du temps et de l’espace en plus dans ma journée ? N’oubliez pas que quand on fait les choses par amour on les fait plus vite et mieux !

D’ailleurs, pour vous aider à y voir clair vous aussi, faites ce petit exercice que j’aime bien. Munissez-vous d’une feuille de papier, dressez trois colonnes, listez 1) tout ce que vous faites au cours de votre semaine (transport, travail, temps avec les kids, sport, expo, spectacle, poterie… tout !). Attribuez 2) le temps que vous y passez par semaine et 3) une note sur 10 de la dose de bonheur que vous apporte cette activité. Vous verrez très vite s’il y a des décorrélations flagrantes. Si votre séance de sport vous apporte un bien-être à hauteur de 9/10, vous ne pouvez décemment pas y accord qu’1 heure par semaine. On a toutes besoin de nos moments de sérénité ! Il est temps de vous organiser pour laisser plus de places aux activités notées plus de 7/10… Vous verrez que par magie, vous allez retrouver des minutes perdues.

#COMMENCER sa journée par les choses pénibles.

Le matin on est reposé, on a plein d’énergie, alors débarrassons-nous au plus vite des tâches pénibles qui risquent d’empoisonner notre journée. Ne remettons pas à demain ce qu’on peut faire aujourd’hui. Il en va du même constat, ces énergies (potentiellement négatives) consomment de la bande passante, créent de l'anxiété et vont d’une manière ou d’une autre nuire à la tranquillité de notre sommeil.

Gardez en tête qu’il vaut mieux aimer chaque minute de sa journée plutôt que d’en détester quelques secondes, alors hop ! on se débarrasse au plus vite de tout ce qui nous ennuie !

#DÉLÉGUER certaines tâches, à son partenaire par exemple.

Nous ne sommes pas seules dans notre vie et dans notre quotidien, n’hésitez pas à demander de l’aide ! N’attendons pas d'être au bord du burn out pour lever la main. Rappelons-nous que notre vulnérabilité est une force et qu’il faut savoir la montrer et l’exprimer à ses proches ou à ses collègues. La communication est aussi une clé vers la liberté.

N’hésitez pas à demander un coup de main, pour faire des courses, pour ranger la maison, pour s’occuper des enfants pendant que vous avez besoin de vous relaxer 30 minutes dans un bain. Et ces minutes sont si précieuses ! Elles n’appartiennent qu’à nous et personnellement, c’est elles qui permettent à mon esprit de vagabonder, créer.

L'organisation demande la rigueur, de la détermination, mais aussi du bon sens, encore une fois il va falloir faire appel à cette fameuse créativité qui sommeille en vous, car il n’y a que vous qui puissiez trouver l’organisation qui va vous correspondre et vous épanouir. Il va donc falloir vous écouter, tester des choses, changer d’approche afin de trouver votre propre Bel Équilibre !

Le quotidien est fait d’imprévus mais aussi de contrariétés qui peuvent venir ruiner notre journée si bien organisée… Il faut l’accepter, laisser glisser.

Ça m’arrive assez souvent, c’est comme ça, je n’en tiens pas rigueur et j’essaie de ne pas m’énerver si c’est un événement hors de ma portée.

La psychorigidité peut se révéler être très frustrante, n’oublions pas de laisser aller. Une journée apocalyptique ? Il faut l’accepter, demain sera un autre jour !

Rien n’est figé, personne n’est parfait, et ce genre de challenges sont aussi là pour nous permettre de nous remettre en question et ainsi changer d’angle d’attaque.

En fait je crois que l’équilibre se trouve dans le mouvement, dans les hauts et les bas du quotidien, dans l’effort que requiert cette organisation, et dans les récompenses qu’elle distille à chaque instant.

UNE JOURNÉE TYPE (TOP !)

Je cherche le moyen le plus simple de vous présenter mon organisation, notamment avec les enfants car vous êtes toujours nombreuses à être stupéfaites de l’heure à laquelle elles sont couchées !

Au risque de me répéter, tout est une question d’organisation, et je suis persuadée que les enfants, même tout petits, ont besoin d’avoir des règles, et d'être responsabilisés (à leur échelle) pour leur bien-être en premier lieu mais aussi pour celui des parents, car il y a un temps pour tout ! Mon temps perso, c’est notamment en responsabilisant mes enfants que je le trouve.

Avec mon mari nous avons toujours accepté de nous dire que c’était à nous de donner le tempo et que nos enfants se caleraient sur notre rythme.

Depuis la naissance de nos deux filles Ellis (2014) et Panda (2018), nous avons suivi cette règle, et franchement, ça marche (la plupart du temps) à merveille !

6h30- 7h45 : Je me réveille au son de mes enfants (le plus délicieux des réveils), je ne mets jamais de réveil, je prends le temps de câliner mon mari, mes deux filles, on se raconte nos rêves (les rêves des enfants sont passionnants !)

Pas de téléphone. Jusqu’à 8h30, je suis dédiée à 100% à ma famille.

8h : Nous partons tous les quatre déposer Ellis à l’école. Si on a le temps, on s'arrête prendre un café tous ensemble, même rapidement.

Conseil organisation : pour prendre ce temps précieux, je me suis imposé la règle de ne pas regarder mon téléphone le matin, et surtout, je prépare la veille avant de me coucher ce qui a besoin d'être préparé (goûter, affaires de sport pour Ellis, affaires de yoga pour moi), comme ça, le matin, même si les filles se lèvent relativement tard, ce n’est pas la course, et surtout je ne me lève pas stressée.

8h45 : J’arrive au studio Heimstone.

J’ouvre mes mails, mon téléphone, réponds à vos messages !

Puis je fais tout ce qui m’amuse le moins mais qui doit être fait : la comptabilité, régler les problèmes administratifs, j’envoie tous les mails que j’ai besoin d’envoyer, comme ça, après, pendant que je ferai autre chose, les gens avec qui je travaille pourront avancer de leur côté ! En un mot, je fais toutes les missions dont je souhaite me débarrasser au plus vite.

Conseil organisation : je fais ça dans une ambiance sympa, j’allume une bougie, je me fais un thé, et hop, je m’y mets, j’essaye d’être la plus efficace possible, donc je consulte mon téléphone que si c’est nécessaire.

10h : Le reste de la team arrive au bureau. Je fais un point avec elles sur les missions urgentes/ importantes du jour, et surtout je délègue ! Je ne peux pas tout faire toute seule. Nous sommes une équipe et nous travaillons en équipe, ce qui signifie que je m’appuie sur elles autant qu’elles s’appuient sur moi.

Parfois je délègue énormément de choses, mais j’exprime verbalement pourquoi : « J’ai besoin que tu avances pour moi sur ce sujet car j’ai besoin de me libérer du temps pour faire ce rendu créatif pour telle collaboration » (par exemple).

11h50 : Je pars pour mon yoga de 12h15, recharger mes batteries.

Quand je suis au yoga, je décompresse de la pression du matin (ça n’a pas l’air mais c’est parfois éprouvant, il s'agit d’essayer de penser à tout). Je rentre à 100% dans ma pratique, ça me lave le cerveau, et j’en sors comme si j’avais fait une sieste. Ce qui pouvait être un problème avant le cours n’en est plus un après !

Conseil organisation : il y a temps pour tout, quand je suis au yoga, je ne pense plus à tout ce que j’ai à faire et surtout je prends le temps de me féliciter (et oui !) de prendre ce temps pour moi.

13h45 : Je déjeune à mon bureau devant mon ordinateur.

Non, je ne fais JAMAIS de déjeuner avec des copines, on ne peut pas tout faire, et comme je le disais plus haut, il faut choisir ses priorités !

Jusqu’à 17h : Je suis comme une machine, je fais toute la partie FUN de mon boulot, la création, je travaille sur nos collaborations en cours, sur un événement à venir, bref, je me régale. (Parfois, cela m’arrive aussi de faire des choses moins agréables…)

17h15 : Je quitte le bureau et profite de mes cinq minutes de trajet pour me réjouir de la soirée en famille qui m’attend ou de mon dîner entre amis.

Je m'arrête faire quelques courses.

Conseil organisation : mes copines, que je n’ai pas le temps de voir au déjeuner, je trouve les moments et le temps pour plutôt les convier à dîner, ou pour un thé goûter, même rapide, le week-end. C’est un combo gagnant ! Ça me permet à la fois de profiter de mon chez moi, de me nourrir de bonnes choses de façon conviviales tout en veillant sur mes filles ! Nos vies sociales n’ont pas forcément besoin d’être rythmées par des sorties au resto, soirées mondaines et autres rendez-vous café constants. Retrouvons la simplicité dont je parlais au début.

17h30 : Je suis chez moi, je saute dans ma douche, enfile mon pyjama et attend Ellis qui rentre de l’école et se douche dès qu’elle arrive.

Conseil organisation : habituer ses enfants à avoir une routine pour éviter les négociations pénibles. Ellis connaît les règles, après sa douche, une fois qu’elle est en pyjama, elle peut faire ce qu’elle veut.

18h : J’essaie de profiter à 100% de ma famille. Nous préparons le diner avec mon mari et nos filles et dînons en général tous ensemble à 18h30. Nous mangeons TOUS la même chose (sauf Panda qui n’a que deux dents, petite biche), mais ce que je veux dire c’est que nous n’avons jamais fait de repas différent pour Ellis, nous la poussons à manger de tout, épicé ou non, ça n’a pas toujours été facile. Elle a le droit de ne pas finir son plat, mais cela veut dire qu’il n’y aura pas de dessert, en général elle finit tout !

Conseil organisation : Je pose mon téléphone jusqu’au moment du coucher de mes filles.

Ellis sait que la semaine il n’y a pas de télé, elle sait aussi que ce n’est pas négociable, donc ça n’est jamais un sujet, ça fait gagner du temps !

Vers 19h : L’un de nous couche Panda, pendant que l’autre prépare Ellis pour le lit (brossage des dents, lavage des mains etc.). On lit une ou deux histoires, ça dépend de si elle a été sage… Si ce n’est pas le cas, il n’y a pas d’histoire !

Vers 19h45 : Ellis se couche, en général elle est rincée de sa journée, et, je l'espère, rassasiée de l’attention qu’on lui a portée toute la soirée…

19h46 : Tout le monde dort !

Pour mon mari et moi c’est génial, cela veut dire temps libre !

La semaine on aime se coucher tôt. Ça m’arrive de m’endormir sans aucune honte à 20h30, ou après un film, mais j’ai toujours en tête que plus je dors, mieux c’est !

Après une longue nuit de sommeil (près de 9 heures), si une de mes filles se réveille à 6h30… Je suis en forme !

Les soirs où nous sortons et nous nous couchons tard (avec mal aux cheveux le lendemain matin), nous prenons sur nous ! Mais je le fais en général rarement plus de deux fois par semaine.

Pour conclure, je dirais que le plus important à retenir, c’est :

  • Être efficace : action/réaction, on prend le taureau par les cornes !
  • Il y a un temps pour tout, déconnectez !
  • Dormez
  • Amusez-vous à apprendre et à vous organiser.
  • Amusons-nous à nous améliorer, à nous réinventer, le quotidien est chiant, c’est à nous de le bousculer.

Mes astuces top secret :

  • Les Obama naps, parfois seulement 10 minutes suffisent, ça requinque pour toute la journée.
  • Se rincer les jambes à l’eau gelée sous la douche, ça redonne un coup de fouet.
  • Prendre cinq minutes en fin de journée quand on est fatiguée pour se féliciter de tout ce qu’on a achevé dans la journée et se dire que dans une heure ou deux, on sera en famille ou avec des amis en train de profiter de la deuxième partie de la journée : se relaxer.
  • Penser rigueur et détermination !

Surtout, racontez-nous si vous avez réussi à changer votre organisation, à implémenter des rituels rien qu’à vous ou encore les minutes que vous vous êtes créées !

Pour compléter cet article, n’hésitez pas à lire ou relire Le bel équilibre et Heimstone : détermination, créativité & cashflow.


11 commentaires


  • Bonjour HD et merci pour votre message!
    Je ne parle pas en effet des taches rudimentaires de mon quotidien car elles font parties de mon quotidien.
    Mais vous avez raison, ma vie semblerait surement complètement différente et plus normale à vos yeux si je précisais que, comme tout le monde: je fais mon lit le matin, je range la cuisine et la vaisselle dans le lave vaisselle, et même, parfois, je passe un coup d’éponge sur la table, je donne aussi le bain à mes enfants, avec du vrai savon, je les masse avant de dormir et je fais les courses tous les jours pour nourrir tout ce petit monde. Concernant le linge, je suis en effet aidée par notre nounou la semaine, mais le week end je fais mes lessives comme une grande!
    Bref, en fait je suis quelqu’un d’aussi normale que vous, qui n’a pas 12 serviteurs pour ramasser ses miettes, mais j’ai surtout choisi de ne pas être exclave de mon quotidien (de mes petits tracas du quotidien, des taches ménagères et de tout le reste), en tout cas j’essaye de ne pas en faire une affaire d’état.
    Je vous rassure, mon appartement ressemble aussi un champ de bataille le week end, c’est comme ça, donc mon mari et moi rangeons, souvent et apprenons à nos enfants à ranger à leur tour.
    Enfin, notre journal ne s’appelle pas Empower Women, mais Empower Women Through Creativity, où comment voir le verre a moitié plein plutôt qu’à moitié vide.
    Très belle journée à vous,
    Alix

    Alix le

  • Il me semble que vous avez omis – ingénument ou pas (à vous de nous dire!) – un élément, et non des moindres, pour mettre en musique cette journée type : avoir un matelas sacrément solide pour récupérer des longues journées de labeur qui se finissent à 17 heures et ne pas avoir à penser aux aspects rudimentaires de notre quotidien, comme les courses, la queue au supermarché, le ménage, les lessives, le rangement. Avec ce matelas, tout le monde dort, c’est certain!

    Se lancer dans le women’s empowerment, l’idée est bonne, même très bonne, encore faut-il vouloir s’adresser à toutes les femmes et surtout, ne pas tomber dans la confusion trop courante “Women’s empowerment” / “Injonction à la perfection” :).

    HD le

  • Bonjour Laure,
    Merci pour votre réaction, je regrette que vous trouviez ce récit “dangereux” et culpabilisant car ca n’est en aucun cas son but.
    En effet ma vie peut sembler bien rangée et bien organisée, et elle l’ait parceque j’y ai travaillé dur, notamment en décidant de quitter mon job à 22 ans pour monter ma propre boite à 23ans et être libre de choisir mon emploi du temps.
    Je vous invite à lire cet article dans notre journal: https://heimstone.fr/blogs/a-word-from-alix/heimstone-determination-creativity-cashflow
    En effet, dans cet article, je ne parle pas de ménage, de linge et de lave-vaisselle au même titre que je ne parle des 5 semaines de congés payées et des congés maternité que je n’ai jamais eu (ou même pu prendre), ou encore de mes vacances qui ne sont jamais véritablement des vacances, parceque la réalité d’ avoir son entreprise, c’est aussi comme vous le dites la précarité à l’état pur (je ne me suis pas ou très peu payée pendant 9 ans), mais c’est aussi de travailler 24 sur 24, 7jours sur 7.
    Alors oui, j’ai choisi d’avoir la liberté d’aller à mon yoga a 12h et de rentrer m’occuper de mes enfants à 17h30.
    Enfin, concernant les enfants et le sommeil, nous sommes toutes logées à la même enseigne, encore une fois c’est une question de point de vue, je vous rassure, mes enfants ne faisaient pas leurs nuits dès le 3e jour…et le matin, contrairement à des personnes salariées, une semaine après avoir accouché j’étais au bureau, peu importe le nombre d’heures que j’avais dormit la veille. je vous passe le détail de devoir tirer mon lait au bureau toutes les 2 heures pendant 9 mois…
    Bref, comme je le dis souvent, on peut décider d’être prisonnier de son quotidien ou essayer de le changer pour trouver son équilibre, mais je ne pense pas que mes choix et mon organisation soit un danger pour les autres.
    Je pense que le danger réside justement dans le fait de refuser que la vie peut s’organiser différemment.
    Belle journée,
    Alix.

    Alix le

  • Cette promotion d’une vie parfaite familiale, réglée comme du papier à musique, douce et équilibrée est très éloignée d’une réalité et des besoins des familles contemporaines de plus en plus face à la précarité et aux difficultés (problèmes de gardes, temps de transport, rendez-vous pédiatre ! …).
    Dans la journée type présentée, pas de question de vaisselle, rangement, linge.
    Même en arrivant tôt au bureau, (ce que font beaucoup de jeunes parents) et en mangeant devant son ordinateur (ce que font beaucoup de jeunes parents) partir au yoga à 12h et être chez soit à 17h30, c’est possible pour très, très, très peu de monde.
    Le conseil de dormir est bien sympathique, mais justement, le problème de jeunes enfants, c’est que parfois, les nuits, ils ne les font pas et que le gros problème des parents, c’est le sommeil !
    Je trouve personnellement ce type d’article dangereux. Ils exercent une pression supplémentaire sur les familles, déjà souvent à rudes épreuves tant personnellement que financièrement. Et je pense, que les familles, qui n’ont pas d’aides à domicile, ou qui font face à diverses difficultés, font preuve de bien plus de « Rigueur et de détermination » que ce qui est présenté dans cet article. Même s’ils ne font pas du yoga tous les jours, ne partent pas en « retreat » tous les quatres jours, et doivent lancer les machines à laver à 20h30 au lieu de faire de grands diners en semaine. Ça c’est la vérité toute simple.
    Laure

    Parleani le

  • Cet article constitue vraiment les clés manquantes dans ma vie.
    Je suis tout sauf organisée, tout sauf couche-tot et surtout je ne me sens pas accomplie. J’ai un esprit créatif qui déborde mais je n’arrive au bout de rien… J’ai toujours l’impression de manquer de temps. En fouillant un peu je suis déjà tombée sur des articles (que j’appellerai) “blabla” mais qui finalement ne donnent jamais d’idées concrètes. Donc demain je vais m’empresser d’appliquer de vrais principes comme commencer ma journée en me débarrassant de ce qui me déplaît le plus au lieu de procrastiner puis me lancer dans ce que j’aime le plus. Et finalement j’aimerai vraiment mettre en place un tel de découpage dans ma vie. Merci encore pour cet article si inspirant.

    Jessie le


Laisser un commentaire

Merci de noter que les commentaires seront modérés avant d’être publiés

AJOUTER AU PANIER